(Français) Eathink2015 – Milan

Comme l’a souligné Gwec’hen (ci-dessous), il y aurait bien des choses à dire sur les hypocrisies de cette exposition universelle, mais je m’attacherai seulement à dégager le positif de cette journée.

Come and meet the world ! invitait un panneau publicitaire sur la boutique officielle de l’Expo2015. Et certes, c’est de cela qu’il s’agissait lors de nos rencontres à la Cascina Triulza (une vraie ferme lombarde réaménagée pour l’occasion) : rencontrer le monde ! Ou plus exactement nos homologues européens et africains.

C’est vrai ! C’est une gageure d’approfondir la thématique de l’Education Globale en si peu de temps. Cependant, j’ai trouvé nos échanges – du fait d’une parole libre, enthousiaste et nuancée pour ne pas pécher par angélisme – intéressants et même fructueux.

Sur un plan personnel, pour moi qui vit dans une petite cité hésitant encore entre ville et campagne, qui travaille dans un établissement profondément rural, le fait de rencontrer « en vrai » ceux qui n’étaient encore que des entités abstraites m’a permis d’accéder à leur réalité individuelle. Et, il faut bien le dire, cela réchauffe le cœur et conforte son point de vue de rencontrer d’autres enseignants et animateurs – de vrais gens – qui partagent ce désir d’éduquer aux problématiques globales par les méthodes de la raison (pour faire court) ceux qui seront les adultes de demain.

Alors, continuons d’avancer en dépit des difficultés…

Michaël Marion

Leave a Reply