Qui pratique l’agriculture biologique en Europe ?

Les surfaces cultivées en bio progressent en Europe. C’est le constat qu’ont fait deux lycéennes de Jean-Mermoz à Vire (Calvados). Elles ont recherché les chiffres qui attestent de cette progression et se sont interrogées sur les caractéristiques de l’agriculture biologique. 

L’Espagne arrive en première position, suivie de l’Italie et de la France. En Espagne, les surfaces bio ont été multipliées de 4,2 en 13 ans. Les différents pays produisent des légumes frais bio : 127 900 ha ont été cultivés dans l’Union européenne. L’Italie reste le premier producteur de légumes frais. Les pommes de terre ont près de  26 000 ha cultivés en bio. Les carottes, environ 5 900 ha, les tomates 3 100 ha, et les fraises, près de 2 500 ha.

Les Européens et le bio : un amour grandissant

Toute l’Europe s’accorde à l’unisson pour dire que le bio est un secteur favorable pour la santé publique et l’environnement. L’Europe et le monde comprennent la nécessité de revenir à la terre et au besoin de la préserver pour les générations futuresLes deux raisons majeures de ce revirement de situation restent le budget astronomique alloué chaque année au domaine de la santé et de l’environnement.


Les avantages d’une alimentation biologique

Les produits bio contiennent moins d’eau que les légumes normaux, et sont plus consistants et rassasiants. Il y a de la vitamine C dans les légumes et certains fruits, ainsi que du fer et du magnésium.
Avantages des fruits bio

Les fruits bio peuvent être consommés avec leur peau, alors que les fruits traditionnels doivent être pelés afin d’éviter l’ingestion de produits chimiques. C’est dans la peau que l’on trouve nutriments et vitamines.

 

Nina GUILLOUET et Adeline LEFEVRE.

Surfaces bio en Europe

Laisser un commentaire